Ça y est, on est en 2018 depuis un moment déjà, tout passe trop vite comme d'habitude, et toujours comme d'habitude, j'ai commencé mon année avec de l'organisation: nouveaux plannings, nouveaux défis, goals et autre buts ont été mis en route, ainsi qu'un tour de la maison pour la désencombrer.

Après m'être occupée de ma maison et des plannings familiaux, j'arrive enfin retrouver un peu de temps pour revenir sur le blog.  Je commence donc avec un premier billet "bilan" de cette année passée (inutile de vous dire que le billet a été écrit en plusieurs fois et qu'une vingtaine de jour sépare son début de sa fin :-O).

Il y a un an, je vous parlais des défis que j'avais envie de me lancer (le billet est à  relire <<ici>>). Je pensais que c'était le moment de me sentir un peu plus en confiance et réaliser un peu plus mes envies. Il faut croire que n'étais pas si prête que cela, que mes blocages et ma peur de pas y arriver ont eu raison de moi, car, le bilan, faut l'admettre, est vraiment pas trop glorieux.

C'est le moment de jeter un coup d'oeil sur cette année passée si vite.

 

2017 00

 



Mon premier défi :les publications :

Je voulais tout d'abord publier plus. Autant vous dire, je peux que constater que j'ai sérieusement échoué à mon entreprise, mais mon échec n'a pas été sans renseignements. Comme celui que, souvent, trop souvent, je me suis laissé surprise par le manque de temps. Ou celui que, ma manie de commencer trop de projets en même temps, m'a vite conduit à pas mal de projets commencés et peu finis, ceux ci, eux-même éconduits par ma "procrastinatude". Puis, même quand j'arrivais à en finir quelques uns, j'avais pas assez de temps pour tous les publier...Bref, j'ai appris à faire le deuil de mon envie de TOUT publier et surtout le deuil du temps manquant, cette année je vais me contenter de faire de mon mieux avec l'espoir d'y arriver un jour.

Et puis zut, parfois c'est beaucoup plus simple de juste se lâcher sur Instagram ou Facebook, c'est plus rapide, plus interactif, plus suivi, on se sent moins seuls là-bas. Je ne suis pas la seule à faire le constat et, force est de l'avouer, écrire un vrai billet de blog demande beaucoup de temps, des compétences , de peaufinage, alors qu'on est vite happé par la facilité des réseaux. Mais j'ai toujours autant envie d'écrire et de tenir mon blog. Je serais peut-être amenée à faire différemment, surtout que j'ai des nouveaux projets qui devront se faire dans ce même temps fini et défini (faites-moi coucou si vous avez trouvez la formule du voyage dans le temps, de la téléportation ou de l'allongement du nombre d'heures dans une journée, je deviendrai votre couturière/ tricoteuse bénévole à vie!!!)


Deuxièmement, j'aurais voulu oser publier plus de tutoriels, vu que je prends régulièrement de photos de mon travail, mais je me dégonfle à les mettre en ligne à chaque fois... Sur ce point, ben rien n'a changé , je suis toujours autant dégonflée hahahaha. Quelqu’un m'a dit récemment que j'ai la trouille et effectivement, faut arrêter de se voiler la face, de ce coté là, j'ai une grosse, grosse, moche trouille de pas être à la hauteur ou que ça intéresse personne. Pourtant, quand je regarde les statistiques de mon blog, les pages le plus visitées c'est bien celles des mes tutos, cela voudrait dire que ça intéresse, même si j'ai pas beaucoup de retour sur ces lectures, à mon grand regret!

J'aurais voulu également faire une nouvelle version du blog, mais j'ai eu pas mal de soucis ou avec l"hébergeur (un peu trop régulièrement, d'ailleurs ça m'a pas mal freiné mon envie de publier toute l'année) ou avec les ordis. Mon envie est toujours là, mais j'avoue que, vu à quel point c'est compliqué à chaque fois que je me connecte, ça m'a un peu coupé l'élan! Je vais réfléchir un peu sur le sujet et voir ce qui peut être envisagé pour que ça soit plus rapide et ergonomique, je pense même peut être migrer le blog sur une autre plate-forme. A voir...



Deuxième défi : le Bullet Journal, vraie révolution, découvert sur Pinterest il y a quelques années (mon tableau ici).

J'avais déjà tenté de tout fabriquer moi-même à la rentrée de septembre 2016, mais je n'ai pas été convaincue, je trouvais que c'était assez "pauvre" pour le temps que j'avais passé dessus. Puis, j'ai découvert la version imprimable de Sandrine, du blog MON CARNET DECO, j'avais été séduite par sa version "Navajo" et par sa générosité, car elle propose plein d'outils d'organisation, en plus gratuitement (agenda, fiches, calendrier, organisateur familial etc.). Que j'avais donc imprimée puis... j'avoue ne pas avoir été convaincue par mon propre travail cette fois-ci, les pages que j'avais coupé etc ne faisait pas très "net"... ce qui m'a mis le doute... j'étais pas très contente, du coup j'ai laissé tomber... certainement la peur de pas bien faire encore... :-( renforcée par le fait que je suis membre du «club des psychorigides perfectionnistes universalistes» depuis mon enfance et que je préfère laisser tomber (un peu trop vite) un projet si je ne suis pas sure que ça ne sera pas «caca».

Mais cette année j'ai repris confiance et j'ai réussi à trouver une solution. Je me suis, enfin, lancée, je vous montrerai le résultat dans un article à venir.



Troisièmement : mes challenges créatifs:

 

     1. Le projet UN COEUR PAR JOUR

C'est le seul que j'ai réussi à amener à bout. Ce projet était très important pour moi, je ne pourrais pas vous dire avec précision pourquoi, mais j'ai un truc avec les cœurs (et les étoiles et les pois aussi, mais ça s'est une autre histoire)

J'ai publié très régulièrement mes cœurs sur les réseaux, il me reste qu'a publier les tutos pour que vous puissiez en faire aussi ;-)

 

     2. Le projet UN VÊTEMENT PAR SEMAINE

Bon, pour ce projet le bilan est mitigé! J'ai réussi à coudre près d'une vingtaine de vêtements (plus précisément: 18). C'est pas 52, comme j'aurais espéré, mais c'est pas trop mal, du coup, je me suis dis que, cette année, j'aimerais bien essayer d'attendre la vingtaine! Affaire à suivre!

De cette expérience , j'ai tiré tout de même une autre conclusion. Je suis, réellement, plus heureuse quand je couds des accessoires. Non pas que j'aime pas coudre des vêtements, non, j'aime beaucoup, il s'agit plutôt du sentiment de liberté que j’expérimente en cousant des accessoires, ce sentiment  face au stress que j'éprouve quand je couds des vêtements est plus puissant. Au moins, j'ai appris que je préfère coudre ces premiers!



       3.Le projet UN VÊTEMENT PAR MOIS POUR MOI



Encore une fois, ce projet n'a pas abouti non plus, j'ai toujours pas réussi à coudre plus pour moi.

Je me suis à peine cousu 3 vêtements et encore, tout cela a été réalisé en début d'année. Faut croire que j'étais encore influencée positivement par mon élan et que je me suis de moins en moins aimé par la suite. Cette année j'aimerais y arriver...



Pour conclure, je dirais que j'ai failli, mon ambition a été peut être trop grande, ou pas assez réaliste, j'ai appris ce que c'est les limites, les miennes, comme celles extérieures.

Être face à ses échecs c'est assez compliqué... Mon vrai défi maintenant serai justement de ne pas conclure que c'était totalement voué à l’échec et rebondir. Réessayer, adapter, faire moins, faire différemment, peut être faire même plus par endroit, mais surtout, pas abandonner!





Je vous quittes sur ces paroles, je vous laisse avec quelques images, certaines en avant-première de mes autres projets de 2017, je file, j'ai du pain sur la planche! ou du fil sur mes aiguilles, ou du tissu sur ma table de découpe, bref vous l'aurez compris :)

 

 

2017 01

 

2017 02

 

2017 03

 

2017 04

 

2017 05

 

A bientôt, soyez pas trop sages!